Nouveautés

Travail culturel  -  Partager l’histoire de l’autre – Comprendre les conflits
Promouvoir la capacité de  médiation

 

Une formation spécifique destinée à des personnels  travaillant   au sein d‘institutions  
(centres d‘éducation et de formation, administrations, services publics)
 

Cela fait longtemps  que la société porte une attention grandissante aux souffrances physiques et psychiques dues à la violence, la fuite, les persécutions ou les exterminations .  Ce qui frappe, ce sont en particulier les séquelles  de la colonisation ainsi que celles de la décolonisation.  Elles apparaissent notamment dans les exigences diverses de réparations et de  dédommagements. Des difficultés surgissent lorsque les personnels qualifiés  qui travaillent dans des institutions   appartiennent eux-mêmes à des groupes  différents de victimes ou de coupables   et  / ou bien  ont subi eux-mêmes des violences  lorsqu’ils étaient enfants ou adolescents. En effet, ils doivent  faire face à la tâche  d’assumer le fardeau d‘un  passé  dont  eux-mêmes  ne sont pas responsables.


Cette problématique  extrêmement complexe  représente  un défi  tout à fait spécial pour des institutions telles que les crèches, les écoles, les services de l’aide sociale à l‘enfance, les offices pour les étrangers, les pôles-emploi mais aussi pour les universités, les entreprises. Si les multiples tensions issues d‘ expériences remontant à des périodes et à des lieux divers et variés  ne sont pas prises en compte de manière adéquate  et, de ce fait,  ne sont pas verbalisées  comme  il le faudrait de sorte que  ambivalences et ambiguités soient admises -  alors  des clivages voire  des  scissions  vont  inévitablement  se faire jour  -  le  facteur le plus lourd de conséquences étant dans notre pays la césure entre les „ partisans de l’accueil des étrangers“ et les „adversaires de l’accueil des étrangers“. [littéralement : de la bienvenue]. Si des mécanismes de ce genre ne sont pas travaillés de façon  constructive, il peut s’ensuivre que  la capacité de fonctionnement  d’institutions  en soit  sensiblement  bridée.

La formation  spécifique  Travail culturel     Partager l’histoire  de l’autre -   Comprendre les conflits – Promouvoir la capacité de  médiation  part de cette problématique. Elle  permet  de  considérer le débat à propos de l’impact de violences vécues  de nature  transculturelle  ainsi  que transgénérationnelle  comme une tâche   s’adressant à  la  société tout entière.   Elle offre un cadre  propice à ce que, dans une institution publique,  tous  puissent prendre la parole  et  exposer   leur  problème - et cela ,  autant que possible suffisamment longtemps   jusqu’à ce  que l’on ait  entendu et compris  ce qu’il et elle  ont  à dire. Ensuite, des informations  sur des thèmes sélectionnés  sont fournies,  informations à l’aide desquelles  les  domaines sources de conflits  peuvent  être éclairés  d’une manière nouvelle. La formation s’adresse à tous ceux et celles qui  désirent favoriser la dignité de la  société  pluraliste et démocratique .
 

Lieu: à préciser
Durée: compter de trois à 8 heures
Nombre des participant/e/s: 8
Prix: à  préciser

Accès au PDF

Le projet pilote a été subventionné de 2015 à 2019 dans le cadre du programme fédéral » Demokratie leben! « ( Vivre la démocratie ! )